Après le transfert en bus de l'aéroport au centre-ville, la première étape devait être de récupérer les clés de ma chambre à la résidence étudiante de Moholt. Là, premier choc : malgré le fait que l'administration de l'université m'a envoyé une confirmation pour le logement, je n'ai pas de chambre. Je suis comme 400 autres étudiants étrangers sur liste d'attente. Des bâtiments de la résidence ont été détruits l'année dernière, et même si par conséquent le nombre de chambres disponibles a diminué, le même nombre de chambres libres a été confirmé... Seule consolation : la France n'a pas le monopole des aberrations administratives !!
Bref, la jeune Norvégienne de la réception m'explique en plus que je ne suis pas prioritaire sur la liste, les étudiants venant de pays non-européens étant avantagés. Conclusion : même si j'attends des désistements ou des déménagements en septembre, je n'ai aucune chance de dormir à Moholt.

Nous sommes donc à la rue François et moi. Heureusement nous avons Pierre-Alexis et Jean-Pierre... Pierre-Alexis a eu la malchance (ou la chance) de recevoir en juin un mail le prévenant qu'il n'aurait pas de logement à Moholt. Il a donc pu commencer à chercher des contacts pour des colocations, et dort à l'auberge de jeunesse de Trondheim (Samfundet, la maison des étudiants). Pendant que nous attendons (longtemps) le bus pour le rejoindre, il nous réserve deux places à Samfundet. Sauvés pour une nuit !

P8062771

Samfundet, la maison des étudiants de Trondheim : auberge de jeunesse l'été, foyer des associations (BLOC pour les ESTPiens), salle de concert, bibliothèque et bars (une douzaine) le reste de l'année.

C'est plutôt cher (180 kr) mais il y a internet et un petit déj. Pour une auberge de jeunesse c'est calme et assez propre. La première nuit en Norvège n'est pas très longue, je peux vérifier par moi-même que le jour se lève effectivement très tôt.

Pierre-Alexis a déjà visité un appartement en arrivant à Trondheim, et on lui a dit qu'une autre chambre est libre. Je saute sur l'occasion, et après avoir visité, je signe pour un an. Cette fois-ci, j'emménage dans mon vrai chez-moi norvégien !!