La Norvège n'échappe pas au changement d'heure du dernier week-end d'octobre. Conséquence : le soleil se couche maintenant très très tôt. C'est fatigant, le corps a envie d'aller dormir. Mais il ne faut pas s'écouter sinon on irait au lit à 21h.

Toujours de magnifiques couchers de soleil ; celui-ci a été pris en photo à 15h58 (le 2 novembre).

PB023050

Le tout, c'est de se forcer à ne pas se transformer en marmotte. Heureusement, il fait très beau et très sec depuis un mois, ça motive pour se promener.

Les Norvégiens, eux, sortent par tous les temps, surtout pour faire du sport (dans l'ensemble, ils sont très sportifs et s'entretiennent beaucoup).
A cause du manque de neige en été, certains ne peuvent pas s'adonner au sport national qu'est le ski de fond. Mais ils ont trouvé une solution : le patin de fond. le ski est remplacé par de longs patins à roulettes (une à chaque extrémité) avec un mode de fixation de la chaussure identique à celui du ski de fond. Equipés de bâtons, ils peuvent pratiquer tous les pas classique de ski de fond.

PA242987bis

Petite rubrique mode, je n'en ai pas trop parlé jusqu'ici.
D'un point de vue vestimentaire, la mode est assez identique à celle de la France. Toutefois je signalerai quelques différences majeures.
1. La doudoune matelassée Bibendum, plus ou moins brillante, qui passe par toutes les couleurs du spectre visible.
2. Le jogging baggy, aussi bien masculin que féminin.
3. La longueur des jupes ou robes des filles le soir. Sujet de conversation jamais épuisé. Ce n'est même plus du mini. Unité de référence : le centimètre.
4. Les goûts et les couleurs en général... H&M est une marque suédoise, mais bon, sans vouloir les vexer, au moins sur ce point-là c'est kif-kif. Déjà en France en dehors des basiques il faut fouiller pour trouver des choses mettables.

Pour illustration, voici quelques échantillons trouvés dans le magasin H&M de Trondheim Torg, centre commercial du centre ville situé Place Olav Tryggvason (au cas où vous voudriez y faire un tour).

Mode masculine (avec l'aimable participation de Pierre-Alexis) et féminine (avec la participation forcée d'un pauvre mannequin de plastique). 

PB063045   PB063049

La toque en fourrure, me direz-vous, pourquoi pas ? Ca tient chaud. Mais il faut se remettre dans le contexte. La mode locale est faite d'associations décalées parfois heureuses, parfois non. Alors la toque en fourrure avec une chemise à carreaux écossais, un slim bleu turquoise, des Nike montantes fourrées et un sweat à capuche multicolore façon Elmer l'éléphant qui n'était pas comme les autres...